Inaction climatique : la Suisse condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme, une première pour un Etat

Une décision qui fera date. Pour la première fois, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné, mardi 9 avril, un Etat pour son inaction climatique ! Cet Etat, c’est la Suisse, poursuivie par l’association Aînées pour la protection du climat, un groupe de 2 500 femmes suisses toutes âgées de plus de En savoir plus surInaction climatique : la Suisse condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme, une première pour un Etat[…]

Victoire 100% citoyenne contre le plus,grand chalutier pélagique du monde

Victoire citoyenne : la mobilisation a eu raison du plus grand chalutier pélagique du monde ! Depuis janvier dernier, BLOOM, soutenue par des centaines de milliers de citoyens et des dizaines d’associations et d’élus, n’a pas desserré l’étau sur le dossier sulfureux de l’exploitation par une société française, la Compagnie des pêches de Saint-Malo, de En savoir plus surVictoire 100% citoyenne contre le plus,grand chalutier pélagique du monde[…]

A l’Union, une ferme maraichère bio pour les cantines scolaires

C’est un des projets phare qui verra bientôt le jour sur une des rares terres agricoles qui existent encore à L’Union. La Ferme Maraîchère Biologique sera située au 49 route de Bessières. Pour participer au lancement du projet et à la future exploitation des terres, la ville recrute un « Responsable de production maraîchère ». Cette exploitation En savoir plus surA l’Union, une ferme maraichère bio pour les cantines scolaires[…]

Une pie protégée entraîne l’abandon d’un entrepôt Amazon géant dans le Gard

Retournement de situation victorieux pour le vivant ! En constatant la présence de la pie grièche méridionale, une espèce protégée, sur la zone, le Tribunal Administratif de Nîmes a décidé d’annuler l’autorisation environnementale d’un centre de tri Amazon de 38 000m2 qui devait détruire autant de terres agricoles près du Pont du Gard. Motif : En savoir plus surUne pie protégée entraîne l’abandon d’un entrepôt Amazon géant dans le Gard[…]

Sauvons les faons !

L’association « Sauvons les faons » a été créée afin de sauver d’une mort certaine des dizaines de milliers d’animaux pendant la fauche des foins chaque année. Ce projet précurseur en France est initié par la volonté de 2 personnes, Philippe Lesage et Alexandre Landry. Ces professionnels, pilotes de drones, sensibilisés à cette cause, souhaitent mettre à En savoir plus surSauvons les faons ![…]

« Ici on roule à la bouse de vache », la première station au biogaz local a ouvert dans les Vosges

La première station service de biométhane de Lorraine vient d’ouvrir ses portes à Mandres-sur-Vair près de Vittel dans les Vosges. C’est la quatrième de France. La matière première, bouse de vache et déchets alimentaires, qui l’alimente est 100 % locale et les automobilistes vantent son prix fixe très attractif. A voir sur : https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/vosges/ici-on-roule-a-la-bouse-de-vache-la-premiere-station-au-biogaz-local-a-ouverte-dans-les-vosges-2740914.html?fbclid=IwAR11eLCKlsCfy_1D4XNYjHxsOfjrgY-HlF18VpxtVjKm_DZaQQKsXovt27g

Des passages à hérissons créés dans des jardins toulousains

Ils veulent faire de Toulouse la ville amie des hérissons ! Depuis fin 2022, des habitants du centre-ville ont lancé un projet en partenariat avec l’association Nature en Occitanie. Le but est de créer des passages à hérissons dans leur jardin. Objectif ? Connecter les jardins pour permettre aux petits mammifères d’accomplir leur cycle de vie (chercher de En savoir plus surDes passages à hérissons créés dans des jardins toulousains[…]

Ils ont transformé 7ha ravagés par l’agroindustrie en paradis permacole

Anthony et Zoé, jeune couple de permaculteurs se sont lancé un défi fou : transformer 7ha de terres ravagées par la culture du maïs industriel en un paradis permacole. Depuis 4 ans, ils bûchent sans répit pour bâtir leur rêve : une ferme pédagogique préservant des races animales anciennes et produisant œufs, fruits et légumes En savoir plus surIls ont transformé 7ha ravagés par l’agroindustrie en paradis permacole[…]

A Bernwiller, dans le Haut-Rhin, on se chauffe au miscanthus

À Bernwiller, petite commune alsacienne, le miscanthus, une plante aux allures de roseau est utilisée pour alimenter le chauffage des établissements publics. Un mode d’énergie local mais aussi particulièrement économique puisque le prix du miscanthus est deux à trois fois inférieur à celui du fioul ou de l’électricité. détails sur l’article du Parisien: https://www.leparisien.fr/haut-rhin-68/un-roseau-qui-pousse-en-un-an-a-bernwiller-dans-le-haut-rhin-on-se-chauffe-au-miscanthus-18-02-2023-NPMMX4OBTZDWHFTFE2WZYBKHWY.php?fbclid=IwAR3kKShJI974kl8Z4BvzE5NFC0btdpFQU7D_GjVFVSxit9G4OrXMkV6UhEQ

Se chauffer avec des noyaux d’olives

Comment allier écologie et économie ? Au Broc, petit village situé dans le moyen-pays niçois (Alpes-Maritimes), les noyaux d’olives sont recyclés pour chauffer des bâtiments. Pour pouvoir utiliser les olives comme éléments de chauffage, la commune a du changer sa chaudière et investir dans une machine qui sépare la pulpe des olives, du noyau. Les En savoir plus surSe chauffer avec des noyaux d’olives[…]

Gard, à la recherche des fruits oubliés

Le conseil municipal de Cros, village gardois au pied des Cévennes, a décidé de créer un « verger des sauvages » en replantant sur un grand terrain des arbres fruitiers délaissés poussant sur la commune. Nous sommes en décembre 2019. Les habitants du petit village de Cros se réjouissent de recevoir un cadeau de Noël inattendu : En savoir plus surGard, à la recherche des fruits oubliés[…]

À Amiens, les feuilles mortes servent à fabriquer de l’électricité

La municipalité envoie 250 tonnes de feuilles mortes dans une usine de méthanisation, qui en fait de l’électricité. Voir l’article de Mathieu Alfonsi sur: https://www.huffingtonpost.fr/life/article/a-amiens-les-feuilles-mortes-servent-a-fabriquer-de-l-electricite_208602.html?fbclid=IwAR1-KRQ2nAgzYbnDlGrnD_Cwtz2zdfqdIe_sHnhW6PlIG9MOC0cM6RDTa_Y

L’Union. Un permis pour permettre aux citoyens de végétaliser la ville

La ville de L’Union propose aux citoyens de planter et d’entretenir bénévolement de petites parcelles sur l’espace public. Lors du dernier conseil municipal, les élus Unionais ont adopté un « permis de végétaliser ». Fruit d’un partenariat avec Nord Est Toulousain en Transition (NETT), une convention sera proposée aux citoyens à la main verte qui souhaitent embellir En savoir plus surL’Union. Un permis pour permettre aux citoyens de végétaliser la ville[…]