13 avril 2020

Défi: Mon Premier Potager !

Créer son premier potager n’est pas simple. Cela peut devenir un défi!
Coteaux 21 vous propose donc une démarche simple ET encadrée par des jardiniers des coteaux.
Se lancer en avril permet de se régaler dès cet été!
En quelques heures, votre premier potager peut être prêt:

  • pas besoin de bêcher le sol, pas besoin de motoculteur, pas d’outils spécifiques, pas d’efforts physiques nécessaires
  • vous êtes parrainé par un jardinier des Coteaux qui vous suit et conseille
  • les jardineries locales sont ouvertes
  • on a du temps avec le confinement
  • un espace de 5m2 (de pelouse, herbe, friche) suffit

La méthode magique pour préparer le sol sans bêcher est dans cette fiche
La plantation est guidée dans cette autre fiche

Cette opération a pour but de développer le nombre de potagers sur nos coteaux dans une logique d’autonomie et de solidarité potagère. Les coteaux regorgent de jardins mais peu possèdent un potager.
La méthode proposée repose sur le partage: des jardiniers parrains encadrent/conseillent un ou des filleuls débutants créant ainsi du lien social autour de l’alimentation, de la nature et du jardin.

Vous voulez créer votre premier potager et chercher un parrain?

Amis jardiniers, vous voulez aider vos voisins à créer leur premier potager?

Dans les 2 cas, contactez-nous à coteaux21@gmail.com


Passons à la pratique

Jardiniers de cœur et de mains, avec ou sans pouces verts, entre avril et mai, c’est juste le bon moment pour passer à l’action ! Rejoignez-nous pour le défi “Mon premier potager” !

Vous avez toujours rêvé d’un petit potager mais n’avez jamais osé le faire par manque de temps, parce que c’est compliqué ou que vous n’avez pas le pouce vert.

Avec l’opération défi ” Mon premier potager”, Coteaux 21 a tout préparé pour vous aider à enfin passer à l’action, tout en étant encadré par nos jardiniers près de chez vous:

  • des infos simples et pratiques pour débutants
  • 2 fiches géniales (si, si!)
  • des jardiniers locaux motivés qui vous aident, répondent au téléphone ou par email
  • des jardins témoins prés de chez vous: oui, ça marche!
  • un réseau d’entraide sur les coteaux (outils, plants, graines, jardineries, broyats, etc.): vous n’êtes pas tout seul
  • partage et échanges sur Facebook, newsletter, forum: poser vos questions et montrer ce que vous faites! #fierdemonpremierpotager
  • un grand pique-nique à l’été pour partager vos productions et régaler vos papilles

Make your garden great again! Yes, You can!

Le mois d’avril est idéal pour commencer un potager: en 3 jours, tout peut être en place! Et du temps vous en avez en ce moment grâce au confinement: le reste on vous l’explique! Idéal pour occuper toute la famille et les enfants en s’amusant: gratifiant dès l’été pour se régaler avec des fraises ou tomates du jardin!


Convaincu? Bravo de vous être lancé dans cette belle aventure. Deux étapes et votre potager sera lancé. Vous hésitez encore? Alors contactez nous à coteaux21@gmail.com: on vous aidera à lever les derniers doutes. Oui, on vous encadre pour ne pas vous laisser tout seul dans ce gentil défi!

Etape 1: Tout d’abord, préparer l’espace de culture et quoi de mieux qu’une lasagne de permaculture. Cette première fiche vous montrera comme réaliser cette première étape. Cliquez ici pour la fiche ‘Faire sa lasagne’ Et le truc super cool avec cette méthode, c’est si vous avez un stock de déchets verts qui vous encombre: il va alors se transformer en légumes d’ici l’été!

Comme vous avez pu le voir dans la première fiche, pas besoin de bêcher le sol ou d’un motoculteur!

Etape 2: Planter votre potager d’été. Une fiche spéciale avec un plan, la liste des plants, les fournisseurs, les outils et les conseils. Cliquer ici pour la fiche ‘Potager d’été’

Mais au fait, c’est quoi, ces lasagnes?

Pour en savoir un peu plus sur une pratique de permaculture appelée ‘lasagne’ et qui a fait ses preuves de puis longtemps:

La recette des lasagnes

Un guide pas à pas

Nos jardiniers locaux à contacter: les parrains

Coteaux 21 s’engage à aider les défis “Mon premier potager” par un contact personnel local joignable par téléphone et email seulement (période de confinement).

  • St Geniès: Gérard Bessagnet, Denis Saint Joan, Jacques Vieussan, Eric Peyrucain
  • Lapeyrouse-Fossat: Jean-Christophe Isaac, Guy Bellis
  • Gratentour: Isabelle Lebret
  • Montberon: Anna Larrue et Philippe Corsaut (des Jardins collectifs Ici & Maintenant)
  • Pechbonnieu: Carole Gabriel
  • etc…

Prenez contact avec l’un d’eux et affinez votre défi (surface, choix des plants, etc.). On vous intègre alors à la communauté des premiers potagers et on partage idées, problèmes, solutions, bons plans…

Amis jardiniers devenez parrains: c’est aussi votre défi!

Ne tardez pas trop! C’est la bonne saison et il faudrait que tout soit planté pour mi- mai pour une production au top cet été!

Foire Aux Questions/Forum

  • Qu’est-ce qu’un plant de légume ?
  • Où acheter les plants de légume ?
  • Je n’ai pas de carton, où puis je m’en fournir ?
  • Comment réutiliser mes déchets verts? Je n’ai pas de broyeur
  • Où trouver de la paille ou des broyats?
  • etc.

Toutes les réponses ici

Groupe Facebook

Posez vos questions aux jardiniers amateurs et à nos experts, partagez vos expériences et bons plants. Photos bienvenues!

Lien groupe Facebook: Défi Potager & Autonomie alimentaire Coteaux 21


Mais pourquoi un potager maintenant?

Par la force des évènements, la question du retour à plus d’autonomie alimentaire est en train de se poser comme un enjeu majeur tant à l’échelle du pays qu’à celui du village. Face à ce monde global aujourd’hui paralysé, un jardin, peut (re)devenir un lieu de solidarité et de résilience, un élément important dans la boite à outil des solutions locales, pour peu qu’on y cultive un potager.

Un potager ? Voilà un endroit où l’on peut à la fois se ressourcer, pieds et mains dans la terre, mais aussi peut-être demain y puiser un complément de ressources, pour soi, sa famille ou pour participer à des opérations de solidarité, avec des structures, des soignants aujourd’hui sur-occupés ou des familles qui seraient dans le besoin, et cela, autour de nous.

  • Soit vous avez déjà un potager d’appoint et dans ce cas, pourquoi ne pas essayer d’augmenter sa production dans un objectif de partage avec les voisins et les associations locales ?
  • Soit vous avez un jardin d’agrément et dans ce cas pourquoi ne pas en convertir une partie en potager et profiter d’ici quelques mois de vos premiers primeurs « maison » ?

A travers son réseau de jardiniers déjà actifs et ses partenaires locaux, l’association « Coteaux 21 » peut vous conseiller, vous encourager à faire vos premiers pas : Échange de graines ? Conseils sur vos semis, premières plantations ? Cultures sur buttes ? Associez vos enfants ou vos jeunes, et quand viendra le moment de récolter ce que l’on a semé, rendez-vous pour imaginer un repas ou des paniers solidaires.


Les derniers articles des Jardiniers

  • Le potager en vacances
    Le départ en vacances est toujours un moment d’inquiétude pour le jardinier potagiste. Que va devenir le potager pendant son absence ? Des légumes vont-ils être perdus ? Alors, sur le site de potagerdurable, nous allons voir quelques mesures à prendre pour ne pas vous retrouver avec une jungle et des légumes monstrueux et immangeables quand vous En savoir plus surDéfi: Mon Premier Potager ![…]
  • Arrosage et paillage d’été
    Ça chauffe et ça va encore chauffer ! Arrosez et paillez vous serez récompensés   L’eau est une denrée précieuse. Apprenez à gérer vos apports selon la saison, votre région et les besoins réels des plantes. Les légumes n’ont pas tous les mêmes besoins en eau. Les légumes-graines et fruits et les légumes-feuilles sont plus exigeants En savoir plus surDéfi: Mon Premier Potager ![…]
  • La loi autorise enfin la vente de semences paysannes aux jardiniers amateurs
    C’est une grande nouvelle pour les jardiniers en herbe. Depuis le 27 mai, les artisans semenciers peuvent vendre en toute légalité les semences issues de leur production à des jardiniers amateurs, même si ces dernières ne sont pas inscrites au catalogue officiel.   Des semences garantes de la biodiversité Aussi incroyable que cela puisse paraître, les semences En savoir plus surDéfi: Mon Premier Potager ![…]
  • comment faire fuir les escargots du potager
    Un cuisinier pacifiste a trouvé sa propre alternative aux pesticides : vexer les escargots en espérant qu’il fuient son potager, solution peut-être pas très efficace mais garantie écolo, et surtout très, très drôle. Bertrand Hance a donc installé, près de chacun de ses plants, des petits panneaux remplis d’insultes pour escargot. « J’ai des escargots qui me En savoir plus surDéfi: Mon Premier Potager ![…]
  • Maintien des prairies urbaines à Toulouse
    La mairie de Toulouse a fait le choix de maintenir les prairies urbaines qui ont poussé pendant le confinement afin “de favoriser la biodiversité, de permettre à la flore d’effectuer son cycle biologique et de protéger et diversifier les espèces végétales. Les insectes pollinisateurs et la faune plus largement peuvent ainsi profiter de ces zones En savoir plus surDéfi: Mon Premier Potager ![…]

Inscrivez vous à notre newsletter spéciale ‘Défi Potagers sur les Coteaux’