Participer à la préservation de la biodiversité locale

Pour participer à la protection des plantes locales et de toute notre belle biodiversité voici quelques idées ou conseils :

1   Semez, plantez ! 

     Choisisssez des arbres, arbustes et plantes locaux, et faites-en pousser, c’est le geste le plus utile aujourd’hui et pour l’avenir.

2   Préserver

     Offrez un refuge aux espèces sauvages, délimitez une “zone libre” dans votre jardin et laissez la nature s’en occuper ! 

Nous créons la première réserve naturelle participative en Occitanie. Si vous souhaitez y participer chez vous, en laissant au moins un mètre carré à la nature, rendez-vous sur notre page Facebook pour plus d’informations (lien en bas de page)

3   Protéger

    Une terre vous est confiée ? Protégez le patrimoine vivant des générations futures en suivant ces quelques conseils simples mais efficaces : 

–  Tondez le moins possible et le plus haut possible. Une tondeuse détruit tout ce qu’elle touche. Si vous voulez voir les fleurs sauvages refleuriri votre jardin, attendez qu’elles aient fleuri et monté en graines avant de les tondre. N’ayez plus peur de laisser sur place les tontes de vos jardins en enlevant le panier à l’arrière de la tondeuse : le soleil, le vent, la pluie et toute la petite faune sauvage de votre jardin feront disparaître tout cela très rapidement, et vous nourrirez votre sol et toute la vie qu’il contient au fur et à mesure. .. Sinon utilisez la tonte en compost pour vos futures plantations .. 

 Taillez vos haies à la fin de l’été de préférence, vous éviterez de détruire les nids des oiseaux et les pontes de papillons sur les feuillages au printemps .. et laissez les coupes de branches et feuilles au bas de vos haies : elles nourriront le sol et vos plantes et fourniront protection,  gîte et couvert à toute la petite faune utile du jardin : coccinelles, vers de terre, hérissons, mésanges .. par exemple. 

 Ne ramassez pas les feuilles tombées à l’automne, la vie du sol se chargera de les recycler .. ou bien poussez-les sous vos haies comme pour les coupes de taille.. ou encore utilisez-les en compost. Sachez qu’elles sont le meilleur engrais qui existe ! 

Rappel ! : faire brûler des végétaux dans votre jardin est aujourd’hui interdit par la Loi. Non seulement c’est un gâchi énorme car la matière végétale et ce qui produit le sol fertile, mais en plus c’est dangeureux ! Si vous en avez trop pour la garder, vous pouvez l’emmener à la déchetterie de votre commune.. elle servira à d’autres cultures ..

 Observez ! En prenant le temps de bien observer votre jardin, il se pourrait bien que vous y trouviez quelques merveilles et trésors inestimables ! Des orchidées sauvages, des anémones couronnées, des buis ou rosiers sauvages, un jeune chêne arrivé là grâce à un écureuil, du thym sauvage .. Vous remarquerez aussi combien la nature est bien faite est sait mieux que quiconque s’occuper d’elle même ! Vous en déduirez vous-même la règle d’or suivante : 

MOINS ON INTERVIENT, PLUS LA VIE S’EPANOUIE !