Anticipons la lutte contre les ennemis du jardin: Récolter la Tanaisie et la Prêle avant la chute des feuilles:

Dès la fin de l’année 2018, les produits phytosanitaires ne seront plus vendus aux particuliers.
C’est le moment de récolter et préparer ( produit séché = plus facile à employer à la fin de l’hiver )  les produits naturels pour la lutte biologique.
J’ai choisi 2 plantes “la Tanaisie” comme insecticide et la “Prêle ” comme fongicide, les plus employés et efficaces.

La Tanaisie au Jardin comme Insecticide.

Pourquoi utiliser la tanaisie
La tanaisie éloigne les insectes nuisibles elle est utilisé comme insecticide surtout et fongicide,
Comment utiliser la tanaisie
Utiliser surtout les fleurs que l’on peut sécher (Faire sécher les feuilles, dans un lieu sombre et aéré)
Mettre 30g de plante sèche ou 300g de plante fraiche dans 1 l d’eau. Plongez les dans l’eau froide, portez à ébullition, éteindre le feu, laissez infuser 10 min et
refroidir.
Ou : 150g de tanaisie fraîche ou 15g de sèche dans 5 l d’eau bouillante ; laissez infuser 24h ,filtrez et pulvérisez,
À pulvériser contre les pucerons, noctuelles, carpocapses et acariens, fourmis,
Diluée à 20 %, contre le mildiou et la rouille.
Ou trouver la tanaisie
C’est une fleur vivace.
On peut la cultiver aussi bien en pleine terre ou en pots Elle pousse à l’état
sauvage sur les terrains incultes, les bords de chemins de campagne et de
rivières.
Pour un tour complet de ses usages voir :
http://www.lesateliersenherbe.com/tanaisie-tanacetum-vulgare-jardins-baugnac/

La prêle au Jardin comme Fongicide.

Pourquoi utiliser la prêle
Elle possède des propriétés antifongiques, est efficace en prévention et en curatif contre des maladies comme l’oidium, le mildiou, la rouille, la fonte des semis.
Le purin de prêle a également un effet répulsif pour les pucerons ou les limaces.
Ou trouver la prêle
On la trouve un peu partout; mais surtout sur les bords des rivières, elle aime l’humidité.. Il est donc facile de la récolter afin de réaliser soi-même ses
préparations.
Comment utiliser la prêle
Récoltez avant l’hiver les plantes nécessaires. Séchées, elles seront disponibles dès le printemps, pour une utilisation. Conservation dans l’obscurité, au sec, dans des boîtes fermées où des sachets en papier.
Décoction :
mettez 10g de prêle séchée dans 2 l d’eau froide. Portez à ébullition et laissez bouillir 20 minutes. Diluez à 20 % ( 2l de décoction pour 8 l d’eau).
Mélangez bien puis filtrez. Pulvérisez sur les plantes le soir, ou à titre préventif sur le sol pour les maladies cryptogamiques telles l’oidium et le mildiou.
Purin :
Faites macérer 1 kilogramme de feuilles fraîches dans 10 litres d’eau.
Laissez fermenter jusqu’à ce que les feuilles tombent au fond du récipient et qu’il n’y ait plus de bulles en surface ( environ 1 mois) , Filtrez et procédez aux pulvérisations.
Par son action reminéralisante, la prêle rend les parois des cellules végétales beaucoup plus dures et ,de ce fait mieux protégées contre les attaques des parasites, insectes et champignons.
Lors de l’utilisation en purins, le poids de plantes sèches est de 200 grammes pour 10 litres d’eau.
Pour un tour complet de ses usages voir :